Quelles sont les solutions pour réduire la pollution des avions

Le trafic aérien, le moyen le plus prisé par de nombreux voyageurs pour se déplacer, représente environ 5% des causes du réchauffement climatique. Cela se traduit par près de 100 000 vols effectués par jour dans le monde. Ces chiffres indiquent que l’aviation a une part importante dans ce qu’on appelle l’effet de serre. Le réchauffement climatique est devenu une politique mondiale car l’avenir de la planète Terre est remise en question. De ce fait des mesures doivent être prises pour permettre à tout le monde de vivre en paix sur cette planète.

Les passagers doivent prendre des précautions

Etant donné qu’un avion ne peut voler sans passagers, les consommateurs ont donc un grand rôle à jouer dans la réduction des émissions de CO2 dans le monde. Le but n’est pas de renoncer complètement au fait de prendre des avions pour aller d’un point à un autre. Il s’agit tout simplement de diminuer, si possible, la fréquence du voyage d’une personne. En effet, un vol allant d 2000 km à 12 000 km peut émettre 700 kg à 2500 kg de CO2. De ce fait, en réduisant cette distance, une économie sur l’émission des gaz à effet de serre est réalisée. Tous les grands experts du trafic aérien comme Christophe Bejach ont déjà fait un grand pas dans la réduction de la pollution des avions.

Les mesures à prendre par le secteur d’aviation

Le trafic aérien permet de relier tous les points du globe en un temps record. Mais ce trafic représente un des grands responsables du réchauffement climatique. Le secteur d’aviation a le devoir de trouver des solutions adéquates pour préserver la planète. Pour cela, des recherches ont été menées par différents groupes de constructeurs. Parmi ces recherches, l’utilisation des moteurs qui consomment moins de carburants est une grande innovation. En plus de ça, il faut étudier les procédures de vol pour réduire au maximum le trajet ainsi que le temps de vol inutile.

Des mesures politiques adéquates

La lutte contre le réchauffement climatique est devenue une affaire mondiale depuis quelques années. Plusieurs sommets réunissant plusieurs pays du monde ont eu lieu depuis quelques années afin de débattre sur la réduction des émissions de CO2 dans le monde. De ce fait, chaque pays cherche la politique idéale pour faire face. Mais le mot d’ordre qui revient toujours est l’utilisation de l’énergie renouvelable. La recherche sur les biocarburants devrait aboutir à la réduction de l’émission des gaz à effet de serre. En plus de ça, des taxes spéciales imposées aux pollueurs doivent être mises en place en appliquant le système pollueur payeur.

Rédigé par :  Christophe Bejach