Comment préparer son terrain pour installer une piscine hors-sol ?

piscine hors-sol

Publié le : 15 mai 20236 mins de lecture

Peu importe le type de piscine hors sol à installer, le terrain doit être préparé afin d’assurer la planéité et la stabilité du sol. La réalisation de ces travaux est obligatoire pour veiller au confort et à la sécurité des utilisateurs, mais aussi pour optimiser la durée de vie de la structure. Dans la plupart des cas, les propriétaires des lieux peuvent s’en occuper, avec l’aide des proches. Contrairement à l’installation d’un bassin enterré ou semi-enterré, le terrassement n’est pas nécessaire dans ce cas.

Choisir l’emplacement, la phase initiale

Les travaux à réaliser pour la préparation du terrain dépendent de son emplacement et de ses caractéristiques. L’étude de l’espace devient nécessaire pour savoir s’il convient d’y installer une piscine hors sol. La forme et les dimensions du bassin sont les premiers facteurs à prendre en considération pour voir s’il est possible de l’aménager. Dans ce contexte, la superficie nécessaire doit inclure l’espace autour de la structure, qui doit être d’au moins 1,20 m. L’endroit doit être plat, sans pente, au risque de ruiner complètement l’installation. La nature du sol est importante, dans la mesure où il doit supporter le poids du bassin rempli d’eau. Idéalement, un terrain recouvert de gazon est parfait. Dans tous les cas, un sol terreux et dur est le plus adapté. L’endroit doit être bien exposé au soleil et, à la fois, à l’abri du vent. Lorsque toutes ces conditions sont réunies, le terrain convient parfaitement à l’installation d’un bassin.

À explorer aussi : Les avantages de la piscine hors sol

Préparer le terrain, les étapes incontournables

Les étapes qui suivent sont obligatoires pour bien préparer le terrain où le bassin va être installé.

  1. En prenant en compte les dimensions exactes du bassin à mettre en place, il faut tracer son contour sur le sol. Les moindres sinuosités doivent être respectées pour les structures qui ont des formes spécifiques.
  2. La ligne du périmètre est à mettre en évidence, car tout commence à partir delà. Pour ce faire, il faut extraire 10 cm de terre pour que le contour soit bien visible.
  3. Le nettoyage de la surface est impératif afin d’éviter le perçage et les autres altérations du liner. Dans ce cas, il convient d’enlever les éléments qui s’y trouvent, comme les racines, les branchages et les cailloux.
  4. Une fois que l’espace est propre, sa mise à niveau est essentielle pour assurer sa planéité. Dans ce contexte, il faut ajouter une couche de sable d’environ 4 cm d’épaisseur. Normalement, si le terrain est bien choisi, il ne doit pas être incliné. Dans le cas contraire, le décaissement de la partie supérieure est nécessaire afin de mettre la surface sur le même niveau. L’utilisation des outils appropriés permet d’assurer sa planéité. Cette intervention doit précéder l’arrosage de sable.

Mettre des éléments protecteurs

La préparation du terrain ne se limite pas aux étapes susmentionnées. La mise en place des éléments servant à protéger la structure est indispensable pour optimiser sa durée de vie. La couche de sable contribue d’ores et déjà à préserver le bassin, mais dans l’idéal, il est préférable de la renforcer. La meilleure solution et la plus facile à mettre en place est la maille géotextile. En réalité, il s’agit d’une toile qui empêche les mauvaises herbes de pousser. Cette matière favorise la circulation de l’humidité et de l’air. La surface en dessous du bassin ne pourrit pas grâce à l’existence de cette maille. Le géotextile peut suffire pour les bassins de petite taille, comme ceux sur distripool.fr. Le liner peut être placé sur cette toile de protection. Dans le cas où le bassin serait plus ou moins large, le propriétaire doit faire construire une dalle en béton qui peut supporter son poids, surtout lorsqu’il est rempli d’eau. Dans ce contexte, le recours au service des professionnels dans la maçonnerie est nécessaire, sauf si les propriétaires des lieux ont les compétences requises pour mener à bien cette opération. L’installation du béton est aussi essentielle pour les surfaces en pente. La mise à niveau exige parfois des travaux plus ou moins complexes qui nécessitent l’expertise d’un artisan spécialisé. Le bétonnage est incontournable pour les terrains rocailleux, même s’il est bien plane. Les bassins hors sol fabriqués en bois ont également besoin d’être posés sur ce genre de sol. Les dalles en béton destinées à recevoir un bassin doivent avoir une épaisseur d’au moins 16 cm. Cette dernière doit être supérieure à cette valeur, si la structure à placer dessus est de grande taille. Dans tous les cas, les non-connaisseurs ne doivent pas hésiter à demander des conseils auprès du vendeur.

Monter et installer le bassin

Normalement, le kit est déjà prêt à être assemblé. Il suffit juste de suivre à la lettre les étapes mentionnées dans la notice. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à contacter le magasin.

Aménager un petit espace : ces meubles qui peuvent vous faire gagner de la place !
Meubles à chaussures design : Fusionnez le style et la fonctionnalité

Plan du site