Comment remettre en conformité ses installations de désenfumage naturel ?

Remettre en conformité ses installations de désenfumage naturel

Publié le : 15 septembre 20217 mins de lecture

Si vous êtes à la recherche d’une société ou d’un professionnel désenfumage pour la remise en conformité de vos installations de désenfumage naturel, cet article est écrit pour vous. Son contenu vous informe sur les solutions de désenfumage et les différentes normes à respecter. Le principe est simple, les fumées sont évacuées à travers les équipements en communication avec l’extérieur et en même temps l’air neuf est amené à l’intérieur. Avant cette remise en conformité des installations de désenfumage naturel, essayez de répondre aux questions suivantes. Le désenfumage est-il obligatoire ou non pour votre type d’immeuble ou local ? Quelles sont les solutions de désenfumage possibles, les normes et les règles applicables ?

Tout savoir sur le désenfumage

Dans le domaine de la sécurité incendie, le désenfumage consiste à évacuer la fumée d’un lieu. Selon l’usage et le type du bâtiment à protéger, le désenfumage est soumis à des réglementations et règles. En cas d’incendie, les équipements de désenfumage doivent intervenir pour garantir la sécurité des bâtiments et des personnes. Selon le principe du désenfumage naturel, les fumées chaudes ont tendance à s’élever compte tenu de leur faible masse volumique. Ce désenfumage est alors possible, en évacuant les fumées et en amenant en même temps des quantités d’air neuf à l’intérieur. Tout cela s’effectue à l’aide des DENFC ou Dispositifs d’Évacuation Naturelle de Fumée et de Chaleur. Dans la pratique, et afin d’éviter la propagation des fumées, il est primordial de créer des compartiments pouvant les contenir. Il est à noter qu’un feu se développe s’il y a une quantité suffisante d’oxygène et si on est en présence de combustible et d’une source de chaleur. Le désenfumage naturel des locaux, cette solution de désenfumage, s’effectue, en provoquant un balayage du compartiment à désenfumer. Cette solution est réalisée, en amenant une quantité d’air neuf au niveau de la partie basse du local et en évacuant en même temps la chaleur et la fumée. Les règles d’exécution du désenfumage naturel et le dimensionnement des surfaces utiles nécessaires pour évacuer la fumée et la chaleur et pour amener l’air neuf dépendent essentiellement de la réglementation concernant le bâtiment ou l’établissement concerné. Si vous souhaitez plus d’informations sur la remise en conformité des installations de désenfumage naturel, cliquez sur www.fumitec-desenfumage.com

 Les services associés à la remise en conformité des installations de désenfumage naturel

Généralement, les services associés à la remise en conformité des installations de désenfumage naturel sont principalement axés sur les études, les installations et les remises en état des équipements de désenfumage pour tous types de bâtiment. Pour le cas de la société susmentionnée, elle s’occupe du désenfumage professionnel ou particulier. Elle collabore avec hexadome et madicob, deux fabricants de produits de désenfumage naturel, pour la réalisation de votre projet.

Quelques exemples de solutions de désenfumage

Le désenfumage mécanique nécessite des équipements de désenfumage comme des bouches, volets et ventilateurs. En ce qui concerne les bouches et volets, leur dimensionnement doit être effectué en fonction du débit extrait. En effet, le débit des amenées d’air est de l’ordre de 0,6 fois le débit extrait. À propos des ventilateurs d’extraction et de soufflage, leur dimensionnement dépend des caractéristiques du réseau desservi. En cas d’évacuation de fumées d’incendie, les ventilateurs d’extraction qui se lient avec les conduits sont capables de supporter durant une heure des fumées pouvant atteindre la température de 400°C. En ce qui concerne le désenfumage mécanique, ceci implique la maîtrise des débits d’évacuation et d’amener d’air. Ce qui implique que le choix des ventilateurs s’effectue en fonction de la géométrie des conduits de désenfumage. La porte coupe feu constitue également un moyen simple et efficace pour lutter contre les incendies. Elle compartimente les zones incendiées et évite en même temps la propagation des flammes.

 Le désenfumage est-il obligatoire en matière de sécurité incendie ?

Au cours de la rénovation ou la construction d’un bâtiment, il faut réfléchir sur le désenfumage. Dans certains cas, ce dispositif, qui permet de faciliter l’évacuation des locaux et limiter l’aggravation de l’incendie, est obligatoire selon la fonction et la nature des bâtiments. En matière d’incendie, le Code du travail ainsi que le code de la construction exigent la mise en application des règlements de sécurité des ERP ou Établissements Recevant du Public. Ces établissements doivent mettre en place des équipements de désenfumage répondant à certains critères et respectant les normes en vigueur. Ces critères concernent, à titre d’exemple, les locaux situés en sous-sol dont la surface est supérieure à 100 mètres carrés. Le désenfumage est également obligatoire dans les bâtiments d’habitation et dans les cages d’escalier des immeubles de hauteur élevée. En application des dispositions du Code du travail, le désenfumage immeubles professionnels est également obligatoire. Ces dispositions concernent les locaux dont la surface dépasse 300 mètres carrés et les lieux fermés de 100 mètres carré localisés en sous-sol. Tous les parkings couverts et les atriums doivent être équipés de dispositifs de désenfumage.

Optimisez votre gestion financière grâce à une comptabilité en ligne
Les tabliers publicitaires : Un must-have pour promouvoir votre entreprise.

Plan du site