Comment motiver les élèves tout au long de l’année scolaire ?

motivation élèves
Une nouvelle année commence, et l'enseignant est confronté aux mêmes réactions que chaque année... certains élèves reviennent des vacances impatients de commencer l'année scolaire, d'autres, en revanche, opposent un peu plus de résistance. Quoi qu'il en soit, il est fréquent qu'au cours de l'année, la motivation initiale perde de sa force et que les élèves s'intéressent moins, fassent moins d'efforts ou se démotivent. Les notes dégringolent et les élèves rencontrent certaines difficultés.  C'est pourquoi il est essentiel que les enseignants traitent ces pensées à temps. Voici 7 stratégies qui peuvent aider à nourrir la motivation des élèves :

1) Créer une ambiance agréable

Il est souvent facile d'oublier l'une des étapes les plus importantes de la mise en œuvre de la stratégie dans l'enseignement : la création d'une culture de classe positive pour les élèves. En négociant les règles de la classe avec eux, il est possible de générer un sentiment de plus grand engagement et d'appropriation. C'est pourquoi il est souvent bon de consolider ces questions en début d'année afin de respecter un accord commun et de créer un environnement d'apprentissage positif. Certaines de ces règles peuvent l'être :
  • Ecoutez.
  • Respecter l'autre, même s'il est différent de moi.
  • Faites des erreurs, c'est bon.
Sur la base de ces règles, il est possible de générer un environnement d'apprentissage positif dans lequel :

2) Définir des objectifs personnalisés

Il existe différentes façons de préserver et de renforcer l'engagement des apprenants. La première étape consiste à demander aux élèves de se fixer des objectifs réels mais stimulants. Une chose qui peut être très utile est de leur demander d'écrire leurs objectifs dans un cahier, d'y noter comment ils progressent jour après jour et, à la fin, de répondre à la question : "Qu'ont-ils appris cette semaine ? Ce qui est important dans cet exercice, c'est qu'après l'exécution de ces actions, l'enseignant peut fournir un retour d'information à l'élève, afin que celui-ci soit capable de reconnaître ses erreurs et d'en tirer des leçons.

3) Pousser à la participation

Comme nous l'avons déjà commenté, tout au long de l'année, les étudiants ont tendance à se distraire, à remettre à plus tard et, la plupart du temps, ils ne sont pas conscients du moment où ils commencent à avoir cette attitude. Une bonne option pour les aider à être attentifs est de leur demander de noter des exemples d'événements qui ont interrompu leur apprentissage, en classe et en dehors (cela peut également se produire dans des aspects de leur vie privée), par exemple : Je n'ai pas fini mes devoirs parce que j'ai passé trop de temps sur les médias sociaux. Enfin, l'option peut être de discuter entre tous les élèves des distractions qu'ils ont eues et de proposer des solutions possibles.

4) Trouver des sujets d'actualités

Chaque enseignant connaît ses élèves et sait donc que si, en classe, il aborde des sujets qui suscitent l'intérêt des élèves, ceux-ci seront plus motivés et trouveront facilement un sens à leurs études. Une option que nous recommandons est de demander aux élèves d'écrire les choses qui les stimulent et, en même temps, les sujets/aspects du cours qu'ils trouvent peu attrayants, de sorte que l'enseignant puisse repenser le cours en fonction des réactions des élèves.

5) Soutenir émotionnellement

Au début de l'année scolaire, il est très important de parler aux élèves de ce qu'ils ressentent et de la façon dont ils ont passé leurs vacances, car les différentes humeurs et émotions peuvent favoriser ou entraver l'apprentissage ; et bien souvent, les élèves ne sont pas conscients de l'effet que ces facteurs peuvent avoir sur leurs résultats scolaires. Une bonne façon de procéder consiste pour l'enseignant à demander aux élèves de noter ce qu'ils ressentent chaque fois qu'ils veulent atteindre leurs objectifs (principalement le processus qui les y conduit). Par exemple : "cette semaine, je n'ai pas pu apprendre la table de 6 temps, ni me concentrer en classe, parce que j'étais en colère". C'est ainsi que l'enseignant peut savoir quel moment émotionnel traverse l'élève et l'accompagner de manière plus précise.  

6) Créer un environnement d'apprentissage positif

La création d'un environnement positif, où les élèves se sentent libres de s'exprimer, de faire des erreurs et d'y réfléchir, permettra à la classe d'être un lieu d'apprentissage efficace. Demandez aux élèves : Avec qui aimez-vous travailler en groupe ? Avec qui travaillez-vous moins bien ? Pourquoi ? Cela aide les élèves à évaluer la dynamique sociale dans la classe. Un étudiant pourrait dire : "Agustina est une amie formidable, mais lorsque je travaille en groupe avec elle, nous finissons toujours par parler d'autres sujets en dehors du sujet". En tant qu'enseignant, on peut utiliser ces informations pour regrouper la classe de la manière la plus efficace et la plus collaborative possible, car on connaît les capacités de chaque élève, et ainsi pouvoir réfléchir à l'organisation de la classe.

7) Visualiser l'avenir

La motivation nous pousse à apprendre et cette motivation est formée par deux versions potentielles de soi-même : l'idéal et ce que l'on se croit capable de devenir. Demander à l'élève "A quoi ressemblerait votre futur moi ?" "A quoi devrait ressembler votre futur moi ?" peut aider à créer un contexte au processus et peut également être une activité amusante pour commencer l'année en demandant aux élèves de noter des caractéristiques et des détails spécifiques de leur futur moi dans leur journal intime. Par exemple : "Mon futur moi ferait plus de sport que je n'en fais aujourd'hui". Tout au long de l'année, l'enseignant peut rappeler et faire référence à ces conversations sur le "moi futur" afin que les élèves soient toujours conscients de leurs propres progrès, de la manière dont ils sont arrivés là et, en outre, qu'ils ne se démotivent pas ; en renforçant toujours l'idée qu'il n'est jamais trop tard pour recommencer et s'améliorer. Même s'il peut être difficile pour les stratégies ci-dessus de motiver tous les élèves de la classe, cela vaut au moins la peine d'essayer. Toutes ces stratégies sont des moyens d'aider les élèves à développer leur capacité à reconnaître leurs propres expériences d'apprentissage et donc à agir de manière plus consciente.
Finistère : quelles sont les raisons de choisir Bénodet pour vos prochaines vacances en famille ?
Recette de bière : la qualité du houblon détermine-t-il la qualité de la bière ?

Plan du site