Top 6 des technologies écologiques qui sauvent la planète

innovation écologique

Publié le : 08 juin 20228 mins de lecture

Au fil du temps, nous constatons que la technologie a simplifié de nombreux aspects de notre vie. Il nous a même emmenés dans l’espace et nous a permis d’explorer d’autres atmosphères. Cependant, sa mauvaise utilisation a entraîné une augmentation de la pollution et du changement climatique sur notre planète. Face à cette situation, de nombreuses organisations utilisent la science pour promouvoir l’innovation pour l’environnement. Il s’agit d’initiatives visant à débarrasser notre planète de certains polluants, qui endommagent non seulement les océans, mais aussi l’air et les sols.

Technologie écologique : comment nettoyer les océans ?

1- Le « Roombas sous-marin »: technologie utilisée pour nettoyer l’océan de Santa Catalina

Les « Roombas sous-marins » sont des robots aquatiques propulsés par le Scripps Institution of Oceanography de l’UC San Diego. Ils ont été créés dans le but de scanner et de nettoyer l’océan au large de Santa Catalina, aux États-Unis. En effet, sous l’île se trouvent « des milliers de barils remplis d’une substance toxique connue sous le nom de DDT », qui refroidissent depuis des années et laissent échapper des polluants dans l’eau.

Deux robots sont impliqués dans ce projet écologique innovant. Pendant que l’un se recharge et fournit des données aux scientifiques, l’autre explore la zone située à 900 mètres sous la mer pendant 12 à 16 heures de manière totalement autonome. Cela permet aux chercheurs d’étudier en permanence le fond marin, de comprendre la situation et de rechercher une solution rapide. Le DDT n’est pas seulement hautement toxique pour les organismes marins tels que les écrevisses et les crevettes, il est également cancérigène. C’est pourquoi l’étude a nécessité la participation de dizaines de scientifiques. Pour l’instant, les chercheurs explorent la zone, mais l’idée est d’utiliser ce type de création et innovation technologique pour sauver l’écologie marine de Santa Catalina.

 

2- L’Ocean Cleanup : un système qui intercepte les déchets de l’océan

Ce projet écologique innovant est présenté par le Néerlandais Boyan Slat. L’Ocean Cleanup a la capacité d’intercepter la plupart des plastiques qui polluent les océans du monde entier. Des déchets au milieu de l’océan piégés par The Ocean Cleanup, une technologie qui vise à préserver l’écologie marine. L’organisation Ocean Cleanup propose une méthode de nettoyage très efficace. Il s’agit essentiellement d’utiliser « les forces naturelles de l’océan pour nettoyer rapidement et de manière rentable le plastique déjà présent dans les océans », explique l’organisation.

Pour ce faire, il utilise un long flotteur qui se fixe à la surface de l’eau, ainsi qu’une grande jupe suspendue en dessous, qui piège et empêche les débris de s’échapper. Une autre caractéristique remarquable de cette technologie est qu’elle utilise une ancre de mer pour ralentir le système et retenir le plastique.

Comme vous l’avez peut-être remarqué, cet technologie écologique utilise le vent, les vagues et les courants marins pour se déplacer dans l’eau. « La mise en place d’un système de nettoyage à grande échelle pourrait permettre de nettoyer 50 % du Great Pacific Garbage Patch en seulement cinq ans », affirme l’Ocean Cleanup.

 

3- Des nano-éponges absorbant l’huile

Technologie développée par des scientifiques de l’université de Rice et de l’université de Pennsylvanie. Nous parlons de nanotubes solides et spongieux ayant la capacité d’absorber les huiles et autres hydrocarbures déversés dans l’eau. Ce qui est surprenant avec ces nano-éponges, c’est qu’elles sont superhydrophobes, c’est-à-dire qu’elles repoussent l’eau et peuvent flotter dessus sans trop de problème. Ils sont également oléophiles, c’est-à-dire qu’ils ont tendance à attirer les huiles. Ils sont même réutilisables, et peuvent être fabriqués en une seule étape du processus.

Ils sont également composés d’environ 99 % d’air, car ils conduisent l’électricité et sont manipulés par des aimants. Ces particularités leur permettent d’absorber plus de 100 fois leur poids en pétrole ou autres huiles. En effet, cette technologie en fait un outil idéal pour nettoyer les grandes étendues d’eau des marées noires.

 

À explorer aussi : Idées de business dans l’écologie

Comment dépolluer l’air grâce aux nouvelles technologies ?

4- BioSolar Leaf : une technologie verte qui génère l’oxygène de 100 arbres

La BioSolar Leaf est une autre des grandes innovations écologiques présentées dans cet article, car elle vise à sauvegarder l’écologie de notre planète grâce à la croissance de petites plantes.

Une personne tient une feuille BioSolar Leaf, une technologie écologique. Les scientifiques de l’Imperial College de Londres, en partenariat avec Arborea, proposent de cultiver des microalgues, des diatomées et du phytoplancton à la surface de structures semblables à des panneaux solaires. C’est un système qui effectue le même processus que la photosynthèse. Cela signifie qu’il absorbe du dioxyde de carbone et libère de l’oxygène, ce qui équivaut à 100 arbres.

« La pollution atmosphérique est l’un des défis les plus pressants de Londres. Grâce à notre plan directeur pour White City, nous proposons des solutions durables susceptibles d’améliorer les résultats environnementaux dans l’ouest de Londres, au Royaume-Uni et dans le monde entier », a déclaré Neil Alford, professeur à l’Imperial College.

En outre, le système de culture génère de la biomasse organique, ce qui permet d’extraire des « additifs pour la fabrication de produits alimentaires à base de plantes » propres et sains.

 

5- Clean Planet Air : un carburant écologique qui réduit de 75 % les émissions de dioxyde de carbone.

La paraffine pour jet appelée Clean Planet Air est une technologie qui réutilise les déchets plastiques pour fabriquer du carburant pour jet propre. En fait, il a la capacité de réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) d’environ 75 %, tout en éliminant des tonnes de plastique.

Ce nouveau produit est le fruit de l’entreprise britannique Clean Planet Energy (CPE), qui cherche à réduire les émissions de carbone dans les transports utilisant des combustibles fossiles. Il s’agit également d’un carburant alternatif plus respectueux de l’environnement.

 

6- Les peintures Airlite

Il s’agit d’une autre grande innovation écologique qui peut largement contribuer à nettoyer notre planète. Il s’agit d’une initiative promue par Absolut Street Trees. Le projet innovant vise à peindre des fresques murales dans la ville de Mexico, mais pas avec n’importe quelle peinture, mais avec Airlite. Nous parlons d’une peinture écologique qui « purifie l’air pollué selon un processus similaire à la photosynthèse ». En effet, il s’active en présence de toute lumière visible, provoquant la neutralisation des odeurs, des bactéries, et prévenant même la pollution de l’air.

Jusqu’à présent, cette technologie a été utilisée pour des peintures murales géantes telles que l’arbre de 35 mètres qui orne le Paseo de la Reforma à Mexico, ainsi que pour d’autres œuvres soutenues par Pernod Ricard, le fabricant français de boissons alcoolisées.

L’aspect étonnant de cette technologie est qu’elle neutralise la pollution générée « par environ 60 000 véhicules par an », et qu’elle a une durée de vie d’environ 10 ans. Airlite permet ainsi de créer de l’art de rue, tout en contribuant à maintenir un air propre et sain.

 

Si la préservation des ressources naturelles n’a pas été une priorité de la révolution technologique, ces grandes inventions écologiques ont un objectif clair : utiliser la technologie pour préserver l’écologie et la santé de notre planète.

À découvrir également : L’innovation technologique : un levier de croissance pour l’entreprise

5 raisons d’installer un spa chez soi quand on fait du trail
Quelles conséquences de la drogue sur la santé ?

Plan du site