Traitement des effluents : quel est le rôle du flottateur ?

flottateur

Le flottateur est un appareil indispensable lors du traitement des effluents. Toutefois, son rôle demeure méconnu du grand public. Sur le marché, il existe différents modèles, formes, technologies de flottation, etc. Dans l’ensemble, la fonction principale de la machine reste la même.

Généralité sur le flottateur et la flottation

Pour faire simple, le rôle du flottateur consiste à déclencher la flottation. La flottation est un phénomène qui peut être naturel, assisté ou provoqué pour séparer le solide du liquide ou un liquide d’un autre liquide. Le processus se déroule de façon naturelle quand la différence de masses volumiques entre les différentes phases suffit pour la séparation. En outre, la flottation assistée représente la séparation des divers états accentuée par des moyens extérieurs.

Lorsque des techniques sont utilisées pour réduire la masse volumique d’une matière afin de générer sa flottation, il s’agit d’un phénomène provoqué. Cela peut se traduire par l’union de particules solides et de bulles de gaz dont la condensation fait naître un agrégat plus dense. Cette dernière technologie est la plus utilisée dans le secteur des traitements des eaux usées. Les experts parlent surtout de flottateur à air dissous. En effet, de l’eau riche en gaz dissous sous pression est injectée dans le réservoir pour la création de microbulles. Pour plus de d’informations, cliquez ici.

Flottateur : un rôle de changement d’états

Le flottateur exploite la masse volumique des différentes compositions dans les effluents en vue d’engendrer un changement d’état. Pour la séparation de solide dans de l’eau, par exemple, le dispositif travaille afin que la masse volumique du solide diminue par rapport à celui de l’eau. Par conséquent, le solide va flotter au-dessus de l’eau facilitant ainsi sa récupération.

La combinaison de l’eau et de l’air dissous à haute pression dans les effluents est à l’origine de leur aspect laiteux prêt à être raclé et entraîné par une trémie. Quant aux substances lourdes ne pouvant pas s’assembler aux microbulles, elles vont se mettre au fond de la cuve par décantation.

Flottateur : source de l’adhérence et de la vitesse ascensionnelle

Selon les caractéristiques des eaux usées, un flottateur à air dissous injecte des bulles de tailles différentes. La question de diamètre est d’une importance capitale pour la bulle et est à choisir en fonction de la dimension et la forme des solides. Le flottateur travaille ainsi de manière à faciliter la rencontre entre particules solides et microbulles ainsi que leur adhérence.

Les diamètres entre 30-50 µm sont plus prisés et plus favorables à la liaison solide-gaz. Une fois ces deux matières combinées, le flottateur à air dissous procure une vitesse d’ascension aux particules solide-gaz qui ne se trouve pas encore à la surface. Après la flottation, le traitement des effluents débouche déjà sur une eau claire exempte de particules. Évidemment, d’autres procédures sont prévues pour atteindre les objectifs fixés, à savoir l’élimination des odeurs. Dans la pratique, vous pouvez voir que la flottation concerne une partie des effluents uniquement. Il est aussi possible que d’autres équipements soient associés au flottateur.

Finistère : quelles sont les raisons de choisir Bénodet pour vos prochaines vacances en famille ?
Recette de bière : la qualité du houblon détermine-t-il la qualité de la bière ?

Plan du site