Dans quelle situation choisir une assurance temporaire ?

assurer une voiture

Publié le : 15 septembre 20217 mins de lecture

Des cas particuliers peuvent motiver les personnes à souscrire une assurance temporaire. Les raisons peuvent être nombreuses. Face à la croissance des demandes, les compagnies s’adaptent et proposent des produits sur-mesure. Quels sont les motifs les plus fréquents pour demander une assurance voiture temporaire ?

Qu’est-ce qu’une assurance voiture à titre provisoire ?

Une assurance temporaire est un type de couverture limité dans le temps. Elle est en générale de courte durée, car elle peut se limiter à 24 heures, à 2 ou 3 jours, sans dépasser toutefois les 90 jours. Elle est différente de la police d’assurance classique qui est souscrit au kilomètre. La plus grande différence notoire de ce type de contrat, est l’extension de liberté accordée aux assurés. En effet, ces derniers peuvent traverser les frontières en dehors de la France.

Concernant les garanties, ce type de contrat assure son utilisateur en fixant une police d’assurance responsabilité civile limitée. Toutefois, la protection juridique offerte dépend des compagnies dont il faut prendre connaissance avant d’accepter le contrat. La protection de base doit toujours figurer dans les clauses de garantie. Dans le cas d’un déplacement à l’étranger, les extensions concernent la protection de l’assuré et de ses passagers, l’assistance technique en cas de panne, le recours au service de dépannage en cas d’accident, etc. Dans certains cas, des produits temporaires du type « assurances tous risques » sont disponibles avec toutes les garanties de base correspondantes.

À explorer aussi : Guide pratique sur le crédit auto

Comment trouver une compagnie qui propose une assurance provisoire ?

L’existence de ce type de contrat n’est pas mise en avant par les compagnies d’assurance pour plusieurs raisons. Soit, il n’intéresse que quelques groupes de personnes, dont le tarif de souscription est supérieur aux autres contrats d’assurance classique. Pour justifier cela, les compagnies ne les affichent même pas dans les supports publicitaires de leurs agences. Soit, il présente plus de risques financiers que les autres contrats. Pour trouver une compagnie qui propose ce genre d’offres, le meilleur moyen est de solliciter les services d’un courtier confirmé.

Ces professionnels connaissent au mieux le marché de l’assurance voiture. Bien que le tarif affiché soit supérieur à la normale, les courtiers confirmés ont la capacité de négocier un tarif avantageux et suivant les besoins de son client. L’existence d’un tel tarif est due à des frais de fonctionnement moins importants que les contrats classiques. En outre, les dossiers requis pour souscrire une assurance de courte durée est le même pour tous les types de garanties pour voiture tels qu’un permis de conduire, une copie de la carte grise, l’historique des antécédents du conducteur, etc. Dans le cas d’un changement de contrat d’assurance, une attestation de la dernière compagnie enregistrée est nécessaire.

Il existe aussi les sites de comparateurs en ligne qui peuvent informer les agences qui délivrent des contrats d’assurances à titre temporaire. Si vous maîtrisez au mieux le secteur de l’assurance, il faut donc demander à une compagnie de proposer une couverture provisoire de courte durée. Enfin, il est possible de consulter les sites d’annuaire professionnel, qui vont servir sur un plateau toutes les compagnies qui proposent des polices d’assurance provisoire.

À découvrir également : Comment assurer une voiture après un retrait de permis ?

Les conditions d’acceptation d’une assurance voiture temporaire

Ce n’est pas n’importe quel automobiliste qui peut souscrire à une assurance limitée dans le temps. Les compagnies se réservent de filtrer les mauvais conducteurs et exigent des conditions particulières avant de signer au contrat. Pour adhérer à ce type de couverture, le conducteur doit avoir le minimum d’expérience pour conduire sur la route. Il doit aussi avoir la majorité absolue (21 ans). Toutefois, les compagnies d’assurance trouvent que l’âge minimum de 21 ans est insuffisant, et exige que le conducteur ait 23 ans au moment de la signature du contrat. L’autre condition d’acceptation recherchée chez un automobiliste est la durée de la détention d’un permis qui doit être de deux ans minimum. Enfin, de tels contrats sont destinés aux jeunes, c’est pourquoi les personnes âgées de plus de 70 ans se voient refuser leur police.

D’autres documents supplémentaires doivent être remis lors de l’ouverture du contrat tels qu’une copie du permis de conduire en cours d’utilisation, une copie du certificat d’immatriculation, un relevé d’historique du conducteur, etc. Ce dernier doit contenir les informations sur son ancienne compagnie d’assurance. Dans le cas où le conducteur a déjà commis des accidents ou d’infractions dans le passé, il doit émettre une déclaration sur l’honneur attestant un comportement auprès de la compagnie.

Quand souscrire un contrat d’assurance auto à titre provisoire ?

Plusieurs raisons poussent les conducteurs à opter pour l’assurance auto provisoire. Parmi les hypothèses avancées par les experts, il y a des motifs réels ou tout simplement choisis en fonction de l’offre et de la demande. Les raisons évoquées suivantes peuvent être dues à :

– un problème financier : certains conducteurs n’arrivent plus à renouveler le contrat en cours pour donner suite à un souci de trésorerie. Passé le délai de 30 jours de mise en demeure pour honorer le contrat, l’assuré n’arrive toujours pas à trouver une issue. Le seul moyen restant dont il dispose est de souscrire à une assurance automobile à titre temporaire en attendant que la situation s’améliore.

– Des cas plus fréquents justifient une assurance provisoire, celle où la voiture fait l’objet d’un contrôle technique, ou bien une voiture mise en dépôt, ou ayant subi une réparation auprès d’un garagiste.

– Le contrat qui convient pour les voitures de collection, utilisé uniquement lors des journées d’exhibition.

– Les voitures achetées dans un pays étranger ou qui fait l’objet d’une conduite temporaire.

– Les véhicules faisant l’objet d’un transit temporaire ou prêt à être expédié vers un autre pays.

Type de véhicule et usage : ce qui détermine le choix d’une assurance tous risques
Quels professionnels sont soumis à une obligation de RC décennale ?

Plan du site